CONCLUSION :
Le CTE permet l'utilisation de ces verres lorsqu'il y a des dénivelés inférieurs à 0,55 m.

EXPLICATION:
Selon le Code Technique de la Construction, dans le document Basic de Sécurité d'Utilisation et d'Accessibilité (CTE- DB-SUA) dans l'article 1.3 Impact avec des éléments fragiles, nous avons des caractéristiques à respecter pour les verres.

Les verres existants dans les zones à risque d'impact des surfaces en verre qui ne disposent pas d'une barrière de protection conforme au paragraphe 3.2 de SUA 1 auront un classement de performances X(CTY) Z déterminée selon la norme UNE EN 12600:2003 dont les paramètres respectent ce qui est établi dans le tableau 1.1.

Tableau 1.1 Valeur des paramètres X(Y) Z en fonction de la différence de cote.
Différence de cotes des deux côtés de la surface en verre. X Valeur du paramètre Y Z
Supérieur à 12 m Tout B o C 1
Comprise entre 0,55m et 12m Tout B o C 1 ó 2
Inférieur à 0,55m 1, 2 ó 3 B o C Tout


Le paramètre z est celui qui indique le type de rupture du verre et pour les dénivelés inférieurs à 0,55 m admet tout type de rupture (la rupture du verre trempé monolithique est donc incluse).

Pour les autres cas, la rupture doit être du type des verres laminés (trempé laminé ou laminé recuit) sans que ne se détachent des fragments qui pourraient causer des dommages physiques aux personnes.


Il s'agit d'une norme qui ne concerne que les éléments structurels et les kits de montage d'éléments structurels (vis, plaques de métal, etc.), dans le cas des garde-corps, comme il ne s'agit pas d'un élément structurel en soit, ils se trouvent hors du champ d'application de cette UNE.

(Source: CAT-COACM)


Les situations ou les lieux où il y a une possibilité que des enfants de moins de 6 ans puissent escalader le garde-corps et tomber de l'autre côté sont sujets à l'utilisation de garde-corps anti-escalade. En suivant ce point, les rédacteurs de la norme et des commentaires du DB SUA considèrent que lors d'utilisation dans des hôpitaux ou bâtiments administratifs, la présence de mineurs de moins de 6 ans non accompagnés est peu fréquente, pour cette raison, cela est obligatoire uniquement au paragraphe b) et la séparation entre les barreaux, qu'ils soient horizontaux ou verticaux, peut être de 15 cm, supérieur aux 10 cm que l'on considère comme la limite pour qu'un enfant ne puisse pas mettre la tête et rester coincé et non pas le a) ("éviter la possibilité d'escalader les barrières de protection")

(Source: Commentaires CAT se basant sur le Document Basic SUA Sécurité d'utilisation et accessibilité avec commentaires" (page 16).

http://www.codigotecnico.org/cte/export/sites/default/web/galerias/archivos/documentosCTE/DBSUA/DBSUA_19feb2010_comentarios_18dic2013.pdf


La main courante fixée au mur d'un escalier n'a aucune exigence de charge minimale. Si l'on se réfère à une main courante d'un garde-corps, elle doit respecter les mêmes aspects que la réglementation.


​La qualité d'un béton est définie par sa résistance caractéristique à compression fck mesurée en éprouvette cylindrique et cubique respectivement à 28 jours de durée de vie.

De plus, le béton dans la zone de fixation peut être comprimé ou tracté, ces données ayant une importance lors du choix de la fixation. L'état et la qualité du béton sont définis par le chef de projet en conformité avec les normes en vigueur dans chaque pays.

Nomenclature des bétons
La nomenclature utilisée pour la dénomination du béton dans les eurocodes diffère de celle utilisée par la consigne EHE. La nomenclature de l'eurocode, prélevée de la norme européenne EN-206 (version espagnole UNE EN-206:2008) consiste en un C majuscule suivi de la relation entre deux quantités, la première sa résistance à la compression en N/mm2 en éprouvette cylindrique (diamètre 15 cm, hauteur 30 cm) et la seconde la résistance à compression en éprouvette cubique (150 mm de côté), en suivant le paragraphe 7.3.1.1 de ENV 206. Ne pas oublier que la résistance en éprouvette cylindrique est celle utilisée en EHE. Par exemple, C20/25 correspondrait à un béton de résistance à compression sur éprouvette cylindrique (fck 20 N/mm2) et (fck = 25 N/mm2) sur éprouvette cubique.

Source : Concepts généraux de structures mixtes ( http://bibing.us.es/proyectos/abreproy/4520/fichero/06+Intro+Est+Mixtas.pdf)http://es.scribd.com/doc/174227070/TABLA-Eurocodigo-2

Classe de résistance à compression Résistance caractéristique minimale sur cylindres f ck, cyl Résistance caractéristique minimale sur cubes f ck, cub
C8/10 8 10
C12/15 12 15
C16/20 16 20
C20/25 20 25
C25/30 25 30
C30/37 30 37
C35/45 35 45
C40/50 40 50
C45/55 45 55
C50/60 50 60
C55/67 55 67
C60/75 60 75
C70/85 70 85
C80/95 80 95
C90/105 90 105
C100/115 100 115



Non. Il n'y a pas de corrélation entre le magnétisme et la résistance à la corrosion dans les applications que l'on fait normalement des aciers inoxydables.

(Source: Bulletin Technique Nº5- Arcelor Mittal)

Vous ne trouvez pas la réponse?

N'hésitez pas à nous contacter en cas doute concernant nos produits ou services ou support technique.

+34 982 207 227
CREATIVIDAD :: AACCENTIA MULTIMEDIA :: REALIZACIÓN